Pending

Le projet consiste à travailler une installation de « barres » de ciment de section assez faible, de tailles variables, présentées verticalement et organisées en fonction du lieu à investir. Le principe de ce type d’installation porte en lui, de manière ontologique, les questions d’équilibre, de fragilité, de risque et d’attente. Le temps de l’exposition est une sorte de veille de ce qui risque de se produire : l’événement probable, attendu mais incertain d’une destruction, comme une crainte ou comme un accomplissement. Une chute en entraîne d’autres, l’œuvre se réorganise, se ré articule et se re questionne dans son espace ; elle « menace » le spectateur, le met en suspens ou face à des restes…La lecture de l’Odyssée a produit chez moi des processus similaires, un récit tendu vers ce qui est annoncé, une construction et une montée de l’attente, et le constat magnifique et effrayant de la destruction espérée, pour voir une nouvelle forme, un nouvel état se créer.

Pending est amené à s'étendre et explorer d'autres matériaux, aux propriétés mécaniques et sonores sensiblement différentes comme le verre, le cristal, la céramique, la porcelaine, la pierre, le plâtre...

J e a n - M a r c
L e f è v r e
jean-marc lefevre
jean-marc lefevre
jean-marc lefevre
jean-marc lefevre
jean-marc lefevre fondation vasarely

le projet pending a été expérimenté dans le bassin de la Fondation Vasarely à Aix en Provence pour l'exposition

Vanités bien ordonnées(voir archives)